Cérémonie de purification

Avant une cérémonie, une réunion importante, une rencontre à caractère spirituel, un conseil, les nations autochtones d’Amérique du Nord font brûler de la sauge, du cèdre, du foin d’odeur, du genévrier, du tabac pour purifier un lieu, autour d’un objet ou l’énergie d’une personne ou d’un groupe de personnes.
Cela peut aussi ce faire pour purifier une maison, un appartement avant d’y aménager, ou un lieu public, un magasin ou un bureau.
On peut aussi faire une purification dans un lieu où il y a eu de la souffrance, de la maladie, de la violence....
La purification a pour but de chasser le stress, chasser les ondes et les pensées négatives, néfastes, maléfiques et de favoriser la paix et l’ouverture entre humains et apporte du positif, de la paix et l’ouverture entre humains.

 Les plantes de fumigation :

  • La sauge blanche « salvia apiana » encore appelée sauge sauvage. C’est le plus masculin des encens amérindiens. Elle est considérée comme un purificateur très puissant qui a une action protectrice et disperse les énergies négatives et lourdes.
  • Le foin d’odeur « Hierochloe odorata » ou avoine odorante, herbe à bison est le plus féminin des encens amérindiens, souvent appelés les cheveux de la Terre-Mère. Il apaise l’esprit et attire les énergies propices à l’harmonie.
  • Le cèdre « thuya occidentalis » aussi appelé l’Arbre de la Paix, comporte un parfait équilibre des polarités masculines et féminines. Il est considéré comme un excellent purificateur qui incite à la prière, à la sérénité et au calme.
  • Le genévrier « juniperus scorpuiorum » est utilisé pour se souvenir des rêves et pour purifier les lieux où l’on dort.
  • Le tabac est donné en offrande au Grand Esprit ou pour exprimer sa gratitude pour des faveurs obtenues. 

 La cérémonie :

On fait brûler un mélange de ces encens dans une coquille d’ormeau ou dans un bol en terre cuite. Lors de la fumigation, les quatre éléments sont représentés : le coquillage symbolise l’eau, l’allumette qui embrase l’encens est le feu, les herbes et la cendre sont la terre et enfin la fumée, l’élément air.
L’officiant se purifie puis va vers chaque personne de l’assemblée et dirigez la fumée vers elle selon un rituel précis.

 Vidéo

Cérémonie amérindienne de purification